CP : Une subvention exceptionnelle de près de 100.000 € pour soutenir l’organisation d’activités de soutien scolaire pendant les vacances d’été

 

Persbericht

 

 

Cohésion sociale : une subvention exceptionnelle de près de 100.000 € pour soutenir l’organisation d’activités de soutien scolaire pendant les vacances d’été

 

 

Sur proposition de la ministre de la Sociale cohesie Nawal Ben Hamou et avec le soutien du ministre Rudi Vervoort, le collège de la Cocof a décidé d’accorder une subvention exceptionnelle de de 96.750 euros aux 129 ASBL de cohésion sociale spécialisées dans le soutien et l’accompagnement à la scolarité afin de renforcer l’offre d’activités pendant les vacances d’été 2021, ce qui correspond à un montant forfaitaire de 750 € par ASBL.

 

« Ma volonté est de lutter contre l’isolement social et de renforcer l’offre d’activités extra-muros cet été. Ce soutien exceptionnel permettra aux ASBL de proposer une série d’activités épanouissantes, culturelles et citoyennes afin de contribuer à un raccrochage progressif vers une scolarité normalisée et une citoyenneté participative » , aldus Nawal Ben Hamou.

 

Pour rappel, cette mesure s’inscrit dans le prolongement du budget de 1.866.501 euros déjà accordé à ces 129 associations pour l’organisation de l’année scolaire 2020-2021 dans les meilleures conditions possibles tant pour les enfants que pour leurs familles. Il s’agissait d’améliorer et de renforcer les apprentissages et l’appropriation du français et de la citoyenneté pour un public relevant de l’enseignement obligatoire et accompagné par le secteur associatif.

 

Cette mesure est complémentaire à l’organisation de la seconde édition des « ateliers d’été » pour les jeunes du secondaire par la Cocof, en qualité de pouvoir organisateur. Ces ateliers s’adresseront non seulement aux élèves scolarisés dans les écoles de la Cocof, mais également ailleurs.

 

« Avec ces moyens, qui viennent s’ajouter aux moyens dégagés via la Région en soutien à l’accrochage scolaire des jeunes que la crise Covid aura cruellement touché, nous entendons faire de la lutte contre le décrochage scolaire une priorité politique majeure » , besluit Rudi Vervoort.

 

Tags: