Mes compétences

Logement

En matière de logement, la demande sociale de logements ne cesse d’augmenter. La politique forte que je mene s’appuie sur différents leviers :

 

  • Finalisation des travaux de construction des 6.400 logements prévus par le Plan régional Logement et l’Alliance Habitat des gouvernements précédents.
  • Rénovation des logements sociaux existants pour réduire l’empreinte carbone du logement à Bruxelles, ainsi que la consommation d’énergie et les charges des locataires.
  • « Socialisation » d’une partie du parc immobilier public, afin de diversifier l’éventail de solutions à proposer aux ménages.
  • Allocation loyer généralisée qui regroupera les aides existantes pour que plus de Bruxellois puisse en bénéficier, plus simplement et plus rapidement.
  • Développement de l’offre de logements abordables par l’intermédiaire des Agences Immobilières Sociales. Les locataires bénéficient ainsi d’un loyer inférieur au prix du marché et d’un soutien social adapté.
  • Collaborations avec le secteur privé, par l’acquisition et rénovation de logements privés ou par la réalisation des charges d’urbanisme en nature.

Égalité des chances

L’égalité des chances, c’est permettre à chacun.e de s’autodéterminer car nous avons tous des identités plurielles. C’est également s’assurer que tou.te.s les bruxellois.es aient les mêmes possibilités et les mêmes droits quelle que soit leur identité passée, présente ou à venir.

 

Dans une vision transversale et collective, je m’investis contre les discriminations liées à six critères spécifiques qui peuvent, dans certains cas, se cumuler (= intersectionnalité) :

 

  • Le genre (égalité entre les femmes et les hommes)
  • L’origine ethnique et culturelle
  • L’orientation sexuelle
  • L’identité et l’expression de genre
  • L’origine sociale
  • Le handicap

Sport

Mon but est de mettre en avant des projets sportifs qui favorisent la mixité sociale et qui luttent contre l’exclusion, tout en jouant un grand rôle dans le maintien de la santé et en participant à l’éducation au respect et au fair-play.

 

Deux projets seront majoritairement développés : le sport au féminin et l’handisport. Le premier permet à des femmes précarisées de se (re)mettre au sport, tandis que le second permet à des PMR de pratiquer un sport.

 

Avec la COCOF, je soutiens financièrement les clubs sportifs présents sur le territoire de Bruxelles-Capitale. Nous pouvons également prendre en charge jusqu’à la moitié du montant des travaux de rénovation/construction d’infrastructures sportives et peut fournir du matériel socio-sportifs aux clubs bruxellois.

Cohésion sociale

Avec la COCOF, je soutiens financièrement près de 400 associations qui œuvrent au quotidien pour lutter contre toute forme d’exclusion sociale et de discrimination, en développant des projets d’inclusion sociale, d’émancipation et d’interculturalité.  Ce soutien représente annuellement un peu plus de 19 millions € au bénéfice de milliers de Bruxellois.

 

Je concrétise également la mise en œuvre du nouveau décret de cohésion sociale par :

  • la pérennité du financement, en passant d’une subvention par projet à une subvention par agrément,
  • la clarification des critères d’allocation des subventions,
  • l’intégration du budget FIPI dans la politique de cohésion.

 

Je veille finalement à ce que cette réforme ne réduise pas l’offre existante en matière de formations, d’animations… souvent essentielles à l’émancipation de très nombreux Bruxellois.

Français